mercredi 12 avril 2017

The IT Crowd | Chronique Série

Titre original : The IT Crowd
Créée par : Graham Linehan
Origine : Royaume-Uni
Genre : Sitcom
Première diffusion : 3 Février 2006
Sur : Channel 4
Vue en : VOSTFR
S'étend sur : 4 saisons, 25 épisodes
Statut : Terminée depuis le 30 juillet 2010
Avec : Katerine Parkinson, Chris O'Dowd, Richard Ayoade, Matt Berry, Christopher Morris, Noel Fielding
   Pitch : Jen est affectée au service informatique (IT) de Reynholm Industries alors qu'elle a aucune compétence dans le domaine, bien que son CV affirme le contraire. Les deux principaux agents de l'IT avec qui elle doit travailler, Roy et Moss, sont des caricatures de geeks et de nerds.

    The IT Crowd est une série qui propose un concept très simple : elle raconte l'histoire du service informatique d'une grande entreprise londonienne, dans lequel Roy et Moss, deux employés de l'IT, travaillent. Ce sont des caricatures de geeks et de nerds, méprisés par les autres employés qui n'ont d'autres choix que de les garder parce qu'ils sont les seuls à savoir réparer les ordinateurs, et sont complètement et socialement inadaptés.



   La série commence le jour où Jen est embauchée pour devenir la cheffe du département informatique de cette entreprise. Jen est très sociable, un peu superficielle, et est horrifiée quand elle voit dans quelles conditions travaillent ses deux compagnons d'infortune, relégués au sous-sol dans des bureaux encombrés. Et c'est cela qui va créer l'une des principales sources d'humour de la série : le décalage entre la personnalité enjouée et solaire de Jen, qui ne comprend rien aux ordinateurs, et celle plus bourrue et renfermée de Roy et Moss, parfaitement compétents dans leur domaine mais presque totalement à l'écart du reste du monde qu'ils ne comprennent pas et dont ils sont incompris. La série joue avec cela tout au long de ses vingt-cinq épisodes, et rend ainsi hommage à la communauté geek qui était presque un total mystère pour le monde en 2006.



   Il faut absolument que je présente ces trois personnages car ce sont eux les principaux vecteurs de l'humour de cette série. Jen est une jeune femme que l'on pourrait aisément caractériser de "fifille". Elle aime les chaussures, les vêtements et les jolis garçons. Mais alors elle est d'une vulgarité dans sa façon d'être et de faire les choses, qui casse complètement ce côté féminin caricatural et propose un décalage hilarant. Elle passe son temps à mentir et à se mettre dans des situations quasi inextricables à cause de ses mensonges, comme, se faire engager au service informatique alors qu'elle n'a aucune compétence dans le domaine, ou encore affirmer qu'elle sait parler italien pour une réunion avec un client de son entreprise alors qu'elle parle l'italien aussi bien qu'une loutre moldave.
   Roy est un informaticien irlandais fainéant, qui en fait toujours le moins possible dans son travail. il est souvent irascible et sarcastique, et aime les filles qui le lui rendent très mal, le trouvant bizarre, et ce malgré une socialisation bien plus poussée que ce que l'on s'attend de la part d'un geek d'habitude. Son univers, ce sont les ordinateurs, il est souvent d'ailleurs irrité de voir que l'utilité de ses compétences en informatique dans son métier se résument à demander aux personnes qui requièrent son aide s'ils ont bien appuyé sur le bouton pour allumer l'écran d'ordi. Il aime aussi les jeux vidéos et les comics, et passe son temps à manger de la malbouffe. Lorsqu'il est pris d'une émotion trop forte, sa voix devient suraiguë.
   Moss est certainement mon personnage préféré de toute la série. C'est un génie de l'informatique, il est ultra intelligent dans son domaine, mais pour tout le reste, c'est un enfant de 5 ans. C'est un trentenaire qui habite encore chez sa mère, et a une apparence classique de nerd : chemise à manches courtes boutonnée jusqu'au col, rentrée dans un pantalon trop court, et des lunettes à grosses montures. Il adore inventer des choses inutiles, comme une échelle pour papillons.



   Ce qui fait aussi l'humour de la série, ce sont ses running gags et l'humour nonsense purement anglais. On pense par exemple à la phrase qui est probablement la plus célèbre de la série : "Have you tried turning it off and on again ?" qui est basiquement la première et seule source d'ennui que les ordinateurs provoquent. C'est une phrase toute simple, mais qui devient une sorte de private joke entre la série et ses spectateurs. Cela montre aussi en réalité à quel point le service informatique de cette entreprise est presque complètement inutile à son fonctionnement. Ce qui laisse beaucoup de temps à Roy, Moss et Jen pour faire le plus de bêtises et d'absurdités possible. Comme... mettre le feu au département par exemple. c'est probablement la scène qui m'a fait le plus rire dans toute la série.


Cette scène est l'un des plus beaux exemples d'humour nonsense que j'ai pu voir dans une série anglaise. Après avoir laissé un fer à souder allumé dans les bureaux de l'IT, un feu se déclare, et la meilleure façon que Moss trouve pour appeler à l'aide c'est... d'envoyer un gentil mail au centre d'urgence, en prenant le temps de bien mettre son mail en forme, avec marques de ponctuation et de politesse, puis attendre qu'ils viennent éteindre le feu. Il y a beaucoup de manifestations d'un humour absurde de ce genre dans la série, mais cet épisode est sans doute celui qui m'a fait le plus rire.



   On trouve aussi un nombre assez incroyable de références geeks, et beaucoup de références au monde de la BD et du cinéma. Ne serait-ce que dans les tee-shirt geek que porte tout le temps Roy, et qui me font penser à moi parce que moi aussi j'en ai à la pelle de ce genre de tee-shirts, et qui montrent tour à tour : un alien de Space Invaders, le nombre 42, pour les fans de Douglas Adams, un niveau de Pac Man, un tee-shirt RTFM (read the fucking manual), etc. Dans le dernier épisode de la saison 2, Jen est remplacée par un répondeur appelé Jen2 (Gentoo) en référence à une distribution de Linux. Enfin, un épisode entier est consacré à un nouveau site, Friendface, qui est clairement une référence à Facebook.
   Dans le dernier épisode de la saison 1, quand Jen fait une appatition derrière la vitre de Bill Crouse en criant "Let me in !", il s'agit d'une référence à Wuthering Heights d'Emily Brontë, et on trouve des références à Docteur Jivago dans l'épisode où Moss rencontre un cuisinier allemand qui veut en fait le manger.

   The IT Crowd est une série sur les geeks au moment de l'émergence de la culture geek dans le monde, et a sans doute aidé à cette émergence à l'époque. Par ailleurs, anecdote assez sympa, un remake américain devait être lancé il y a quelques années, mais n'a pas abouti, et on pense que c'est ce projet qui a fini par donner naissance à la série The Big Bang Theory. La réussite de cette série fut sans aucun doute d'avoir pris pour sujet la culture geek et d'avoir carrément embrassé le sujet avant que celui-ci ne se soit perverti afin d'être mieux démocratisé. En tous cas, je vous conseille vivement de la regarder. Elle vous semblera sans doute un peu kitsch, et un peu vieillie, mais elle elle se dévore très vite, et vous allez adorer rire de ses personnages, et avec eux. 
  
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...